Habitations Sainte-Germaine-Cousin

Présentation du projet

Le projet de transformation du site de l’église Sainte-Germaine-Cousin vise la construction d’un immeuble de cinq étages qui accueille, au rez-de-chaussée, une ressource intermédiaire de 48 chambres pour personnes âgées en perte d’autonomie et 126 logements pour personnes âgées autonomes aux étages supérieurs. L’église est pour sa part restaurée et accueille un CPE de 60 places et une salle polyvalente.

Le projet est issu d’une préoccupation portée depuis des années par de nombreux organismes de Pointe-aux-Trembles en ce qui a trait à l’accessibilité de la population âgée et peu fortunée de l’arrondissement à des logements décents. Le secteur environnant est déjà desservi par des services tels qu’un CLSC, une Maison de la Culture, une bibliothèque municipale, des terrains de sports et des parcs qui contribueront certainement à la qualité de vie et d’hébergement des futurs résidents. Un blogue est d’ailleurs consacré au développement du projet : http://stegermainecousin.com/.

Ce projet avant-gardiste, en plus de comporter des composantes écologiques et durables, a su promouvoir et créer un impact financier important pour l’arrondissement; il contribue à revitaliser le quartier et à améliorer la qualité de vie de milliers de personnes. En aménageant un CPE et un centre communautaire multifonctionnel aux côtés du centre d’hébergement destinés aux personnes âgées, l’équipe a su créer un milieu de vie riche qui incite à la mixité et aux échanges multigénérationnels. La préservation de cette église représente un des plus importants gestes durables du projet, de notre point de vue, puisqu’elle promeut le recyclage de bâtiments importants malgré des défis de taille.

Concept architectural

Le projet Sainte-Germaine-Cousin est un exemple de transformation locale qui repousse les limites des pratiques courantes en architecture. Il s’agit d’une douce vague qui berce ses nouveaux occupants tout en laissant voguer l’imaginaire des passants. Le projet se développait en deux parties, d’abord par la transformation et la revalorisation de l’église abandonnée Sainte-Germaine-Cousin, et ensuite, par la construction de logements et d’une ressource intermédiaire. L’église sauvegardée devait trouver un nouvel usage pour continuer de faire rayonner son rôle unique de pôle rassembleur alors que le nouvel édifice devait affirmer une nouvelle présence tout en laissant la préséance à sa digne voisine. Le nouvel immeuble en forme de « S », aux ponctuations bleues, fait écho aux courses sinueuses du fleuve. Ce concept organique est issu d’une charrette en collaboration avec les citoyens du quartier. Le pari était lancé : créer un nouveau bâtiment en plus de mettre en valeur l’église moderne, créée au début des années 1960 par l’architecte Gérard Notebaert.

Le bâtiment en forme de « S » a créé naturellement une promenade animée, sans l’impression d’un couloir infini, aux surprises colorées et aux arrêts permis.  Nous avons voulu éloigner la morosité et les effets faciles des références connotées des résidences pour personnes âgées.  Il en a résulté un milieu de vie dynamique, contemporain, pour des patients actifs qui peuvent ainsi contribuer à animer les lieux, qui peuvent profiter d’espaces de repas lumineux et d’espaces de services dignes de leur volonté de vivre le plus normalement possible tout en ne faisant pas de compromis sur la fonctionnalité.

Notre concept se résumait en une rue sinueuse, aux différentes façades de maisons colorées, indiquant clairement les fonctions.  Le ciel aux toiles tendues d’un blanc laiteux vient assurer un éclairage diffus pour adoucir les mœurs et égayer les promenades.

Caractéristiques durables

En plus d’un concept audacieux, le projet comporte de nombreuses caractéristiques vertes et durables.

Les terrasses vertes aménagées sur le toit du nouveau bâtiment offrent des avantages durables typiques tels qu’une isolation améliorée, une réduction des effets d’îlots de chaleur, et une durée de vie prolongée de la membrane. De plus, les terrasses avec accès universel encouragent les résidents à profiter d’un espace typiquement inutilisé. En s’occupant des bacs de compostage et de jardinage, ces derniers peuvent contribuer à l’aménagement paysager et au jardinage.

Des bassins de rétention d’eau ont également été aménagés sur les toitures vertes qui retiennent jusqu’à 75 % de l’eau de pluie; l’eau peut alors s’accumuler sur le site et être utilisée pour arroser les jardins.

Une autre caractéristique implantée fut le système de géothermie vertical. Les 28 puits, creusés à plus de 130 mètres dans le sol, permettent d’alimenter approximativement 2800 m2. Bien que l’investissement soit coûteux, ce système permet une économie d’énergie de 50 à 60 %, autant pour les frais de chauffage que pour ceux de la climatisation.

Pour diminuer les émissions de CO2, du béton Contempra a été utilisé. Il ne coûte pas plus cher que le ciment Portland ordinaire, ou presque, et est aussi performant, durable et résistant, bien qu’il reste encore peu connu. Le béton Contempra contribue à réduire l’empreinte carbone de l’industrie de 10 %, ce qui représente 72 tonnes de CO2­  pour ce projet.

La nouvelle construction et les espaces intérieurs ont été aménagés en fonction d’une utilisation maximale de la luminosité naturelle afin de réduire la consommation d’électricité quotidienne. Nous avons préféré des matériaux de provenance locale et à faible empreinte écologique, et installé des chutes à recyclage en plus des chutes à déchets pour promouvoir la préservation des ressources naturelles et réduire encore une fois l’empreinte écologique des usagers. Dans le stationnement, quelques bornes de recharge accueillent les voitures électriques.

Description
Construction neuve de logements sociaux pour Personnes Âgées en Perte d’Autonomie + Ressources Intermédiaires
Client
Coopérative Sainte-Germaine-Cousin
Localisation
Pointe-aux-Trembles
Programme
126 unités PAPA, 48 chambres RI, salle à manger commune, bureaux